Quand la violence devient nécessaire

Un forum pour ceux qui cherchent le véritable successeur de St-Pierre, soit le vicaire de Jésus-Christ.
Un forum pour ceux qui considère que la chaire de Pierre n'est plus à Rome.

Quand la violence devient nécessaire

Message par Léon XIV » 03 Juin 2010, 09:16

    "Ne craignez pas ceux qui tuent le corps, et qui ne peuvent tuer l'âme; mais craignez plutôt celui qui peut perdre et l'âme et le corps dans la géhenne." Matthieu 10,28

    L'âme est immortel, alors que le corps va mourir inévitablement.

    Pourquoi tant d'inquiétude pour la chair, alors qu'il n'y a que l'âme qui doit survivre ?

    Votre corps va mourir c'est inévitable, la manière dont le corps doit mourir n'a aucune importance.

    Il faut se détacher de la terre et de sa nature charnel pour comprendre qu'il n'y a que le salut de l'âme qui est important.
    Il n'y a pas de rémission possible pour le corps.
    La chair est condamné dès sa naissance.



    Quand la violence devient nécessaire

    Oui, Jésus est un Dieu de paix qui nous procure la paix de l'âme, mais pas la paix sur terre, mais la division.

    "Pensez-vous que je sois venu donner la paix sur la terre? Non point, vous dis-je, mais bien la division. Car, désormais, cinq dans une maison seront divisés : trois contre deux, et deux contre trois. Ils seront divisés : père contre fils et fils contre père, mère contre fille et fille contre la mère, belle-mère contre sa belle-fille et belle-fille contre la belle-mère. " Luc 12,51-53

    Alors, parfois lorsque la division s'installe, il est nécessaire d'utiliser la violence pour éviter un plus grand mal. Et Dieu a été très violent envers la ville de Sodome. Il faut regarder la violence comme un moyen pour sauver les âmes. Tout est dans le motif. Ce n'est pas l'action violente en soi qu'il faut regarder, mais le motif derrière l'action. Dieu a pulvérisé des nations entières qui vivaient dans la débauche, mais il a fait cela dans le but de préserver les autres du péché. Est-ce que Dieu était cruel lorsqu'il a envoyé le déluge ou détruit la ville de Sodome? Dieu a été violent par amour pour ceux qui ne l'étaient pas envers eux-mêmes. Il ne faut pas regarder la vie en ce monde comme une fin en soi. Le salut éternel de l'âme est plus important que la survie du corps. Aujourd'hui, notre société semble moins violente envers les corps qu'au moyen âge, mais elle est beaucoup plus violente envers les âmes (par la télévision, l'internet, publicité, etc )(une sorte de pollution de l'esprit)

    Pour ce qui est de l'inquisition, il faut faire la différence entre l'inquisition religieuse et l'inquisition civile et politique, comme en Espagne par exemple. Pour ce qui est de la chasse aux sorcières c'était souvent la foule en délire qui réclamait la mort de la personne concernée, l'inquisiteur devait très souvent temporisé les ardeurs meurtrières de la foule, sans toujours réussir. Et pourtant, c'est l'inquisiteur qui a reçu tout le blâme de ces erreurs. Lors de l'inquisition, on constate que c'était le peuple qui était le plus barbare et non les religieux. L'inquisition était très souvent sous la défensive vis-à-vis le peuple qui réclamait le sang des innocents. S'il n'y avait pas eu l'inquisition, c'est le peuple qui aurait fait justice par lui-même et avec beaucoup plus de sévérité. Le peuple était plus souvent moins indulgent que les inquisiteurs. D'ailleurs, il y a eu plus d'injustice lorsque l'inquisition était dirigée par les autorités civiles que par les religieux. Nous avons une très mauvaise lecture de l'histoire concernant l'inquisition.

    Il ne faut pas regarder l'acte de violence en-soi, mais l'intention qui motive l'acte. Cain a tué son frère dans un esprit de vengeance et de jalousie et non par amour de son frère. Son intention était mauvaise. Je le répète tout est dans le motif. La bible ne condamne pas la violence, car Dieu commet plein d'actes de violence, mais pour les bonnes raisons, soit le salut des âmes. La guerre devient abominable lorsqu'elle est faite dans la seule intention de faire souffrir, par esprit de vengeance (al-Qaeda) ou de cupidité (pétrole,les terres). La guerre est bonne lorsque le motif concerne le salut des âmes. Il faut s'assurer de purifier nos intentions avant de prendre une telle décision. Mais, la violence doit être le dernier recours pour sauver les âmes et il faut éviter la violence qui serait motivée par de l'impatience.

    Et lorsqu'on est en position d'autorité et que notre peuple est placé dans une position où il ne peut plus pratiquer sa religion en toute liberté, c'est notre responsabilité en tant que catholique de défendre cette liberté et même s'il faut utilisé la violence, car le salut des âmes est en péril. Lorsqu'on n'a plus la liberté de faire le bien, la violence peut devenir une nécessité afin de préserver cette liberté.
    Les plus faibles ont besoin d'être soutenus et défendus dans leur liberté de faire le bien. On ne peut pas demander à une femme en train de se faire violer de ne pas résister avec violence à son agresseur. La violence en soi n'est pas un péché, il faut regarder les motifs qui nous poussent à commettre cette action.

    La Foi donne le courage, pour surmonter toute sorte d'épreuves. Lorsque c'est seulement la vie de votre corps qui est concerné, vous tendez la joue gauche et vous endurez le martyre avec patience et amour comme Jésus sur la croix.

    Mais, ici, je parle de défendre la vertu de ton prochain. Dieu est un roi et lorsque l'ennemi fait la guerre à son royaume et attire les âmes en enfer, il faut se battre avec la grâce de Dieu, sans égard pour sa propre vie. Et là, je ne parle pas de sauver votre propre vie, mais le salut de l'âme de vos enfants et de votre prochain. Si vos enfants se font violer devant vous, vous ne pouvez pas vous contenter de tendre l'autre joue, car la vertu de votre enfant est en péril, soit son âme. On commet un péché par omission en agissant ainsi et c'est vos propres enfants qui vont vous le reprocher, car ils étaient sous votre responsabilité. Lorsqu'on s'attaque à votre âme, à votre vertu par exemple ou à l'âme d'un plus faible que vous, ce n'est plus pareil. Vous devez défendre cette vertu. Lorsqu'on vous oblige par la force à faire le mal ou à commettre un péché, là il faut résister et parfois avec violence. Et là je ne parle pas de défendre la santé du corps, mais de votre âme. La chair ne sert de rien, c'est l'esprit qui vivifie. C'est la même chose dans le domaine social.

    "Mais celui qui scandalisera un de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu'on lui suspende une meule à âne autour de cou et qu'on le précipite au fond de la mer." Matthieu 18,6

    "Il leur dit : " Mais maintenant, que celui qui a une bourse la prenne, et de même la besace; et que celui qui n'a pas de glaive vende son manteau et en achète un." Luc 22,36

    À l'époque des croisades ainsi que dans les premiers siècles, les barbares ne faisaient pas qu'envahir des terres, ils propageaient le vice partout sur leur passage et ils entrainaient dans leur péché et leur idolâtrie des peuples entiers. C'est pour cela que Dieu suscita les Francs pour vaincre ces peuples barbares, non pas pour libérer des terres ou des pays, mais pour purifier des peuples entiers qui étaient sous l'influence du péché de leurs adversaires. C'est pour cette même raison que Dieu a détruit la ville de Sodome.

    Le bon Dieu lorsqu'il fait la guerre, ce n'est pas pour sauver des corps ou libérer des terres de l'oppression, mais pour sauver des âmes et protéger la vertu. La chair ne sert de rien pour lui, c'est l'esprit qui vivifie.

    Ce qui nous pousse aujourd'hui à être contre la guerre, c'est que la plupart des guerres qui se déroulent présentement sur la terre, sont des guerres injustes qui sont motivées par de mauvaises intentions. (le pétrole, le pouvoir, l'argent, des terres et, etc.)
"La France c'est le ciel"
Avatar de l’utilisateur
Léon XIV
Site Admin
 
Message(s) : 165
Inscription : 05 Mai 2010, 17:48

Re: Quand la violence devient nécessaire

Message par Léon XIV » 03 Juin 2010, 09:24

    Voici un verset mal compris de l'évangile que plusieurs personnes utilisent pour s'opposer à la violence.

    "Alors, Jésus lui dit : " Remets ton glaive à sa place; car toux ceux qui prennent le glaive périront par le glaive. Ou penses-tu que je ne puisse pas recourir à mon Père, qui me fournirait sur l'heure plus de douze légions d'anges? Comment donc s'accompliraient les Écritures, d'après lesquelles il doit en être ainsi? " Matthieu 26,52-54

    Remets ton glaive à sa place afin que s'accomplissent les Écritures. Il ne faut pas isoler un verset de son contexte. Il explique à Pierre que c'est la volonté de son Père qu'il soit arrêter. Si ce n'était pas la volonté de Dieu, les douze légions d'anges ne seraient pas venues pour faire la paix avec l'ennemi.

    De plus, c'est Jésus qui a demandé d'acheter l'épée. "Il leur dit : " Mais maintenant, que celui qui a une bourse la prenne, et de même la besace; et que celui qui n'a pas de glaive vende son manteau et en achète un." Luc 22,36

    Jésus n'aurait pas demandé qu'on achète une épée sans qu'on est le droit de l'utiliser.


    Jésus affirme lui-même :
    "Mais celui qui scandalisera un de ces petits qui croient en moi, mieux vaudrait pour lui qu'on lui suspende une meule à âne autour de cou et qu'on le précipite au fond de la mer." Matthieu 18,6

    Voici un autre verset que plusieurs interprètent mal afin de s'opposer à la violence:

    "Vous avez appris qu'il a été dit aux anciens : Tu ne tueras point; mais qui tuera sera justiciable du tribunal." Matthieu 5,21

    Si Dieu est juste dans sa manière de tuer une personne. Alors, il faut admettre qu'on peut tuer par justice d'une manière justifiée. Qui tuera sera justiciable du tribunal, c'est-à-dire qu'il sera jugé par un tribunal. Si l'action est justifiée par de bonnes intentions au tribunal, l'action ne sera pas condamnée par ce même tribunal. Le tribunal de Dieu juge l'intention et non l'acte. Il faut comprendre qu'on peut faire le bien en apparence avec de mauvaise intention, comme on peut faire le mal en apparence sans mauvaise intention.
"La France c'est le ciel"
Avatar de l’utilisateur
Léon XIV
Site Admin
 
Message(s) : 165
Inscription : 05 Mai 2010, 17:48

Re: Quand la violence devient nécessaire

Message par Léon XIV » 03 Juin 2010, 09:28

    Lorsque Jésus nous demande d'acheter une épée dans les évangiles c'est lorsque le besoin se fait sentir, selon les circonstances. S'il n'y a pas de guerre, on n'a pas besoin d'épée.

    J'ai la certitude qu'un jour nous allons devoir prendre les armes pour défendre le peuple de Dieu, pour défendre la vertu et la Foi, car l'enfer prépare aussi son peuple à nous faire la guerre.

    "Revêtez-vous de l'armure de Dieu, afin de pouvoir résister aux embûches du diable. Car nous n'avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les princes, contre les puissances, contre les dominateurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits mauvais répandus dans l'air. C'est pourquoi prenez l'armure de Dieu, afin de pouvoir résister au jour mauvais, et après avoir tout surmonté, rester debout. Soyez donc fermes, les reins ceints de la vérité, revêtus de la cuirasse de justice, et les sandales aux pieds, prêts à annoncer l'Évangile de paix. Et surtout, prenez le bouclier de la foi, par lequel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Malin. Prenez aussi le casque du salut, et le glaive de l'Esprit, qui est la parole de Dieu. " Eph 6, 11-17

    Lorsque Dieu fait la guerre, son but n'est pas de combattre la chair et le sang, mais de combattre l'expansion du péché sur la terre. C'est lorsque la chair défend le péché, qu'il faut la tuer afin de tuer le péché. On utilise l'épée pour atteindre le péché et non la chair en soi. La mort du corps n'est qu'une conséquence de cette guerre contre le péché. On tue notre ennemi parce qu'il défend le péché et non parce qu'il est notre ennemi, c'est-à-dire que ce n'est pas lui qu'on veut atteindre, mais ce qu'il défend, soit les princes, les puissances, les dominateurs de ce monde de ténèbres et les esprits mauvais.

    "Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre; je suis venu apporter, non la paix, mais le glaive." Matthieu 10,34


    "Et ils dirent: Seigneur, voici deux épées. Et Il leur dit: Cela suffit. " Luc 22,38

    On a de la difficulté à comprendre le rôle que les croisades ont joué dans l'histoire de l'Église. Cependant, nous voyons que Dieu lui-même a envoyé Samson exterminé les Philistins afin de protéger la vertu des Juifs, les juifs sous l'Ancienne Alliance étaient les dépositaires de la Foi. Et sous la nouvelle alliance, c'est les catholiques qui sont les dépositaires de la Foi. Si les peuples font la guerre au royaume de Dieu sur terre, c'est normal que le peuple de Dieu se défende justement afin de préserver le dépôt de la Foi. Dans les premiers siècles, les barbares imposaient le péché et l'idolâtrie sur les peuples vaincus et Dieu pour éviter que le péché se répande partout en Europe, il décida de susciter Clovis pour les repousser.

    S'il n'y avait pas eu Sainte Jeanne d'arc pour délivrer la France, les Français seraient protestants aujourd'hui, car Henri VIII a imposé le protestantisme au clergé d'Angleterre et tous ceux qui refusaient d'apostasié leur Foi en la succession de Pierre étaient condamnés à mort pour trahison, comme Saint Thomas Moore.

"La France c'est le ciel"
Avatar de l’utilisateur
Léon XIV
Site Admin
 
Message(s) : 165
Inscription : 05 Mai 2010, 17:48

Re: Quand la violence devient nécessaire

Message par Léon XIV » 03 Juin 2010, 09:29

    Pour conclure, le règne de Dieu sur la terre, doit s'étendre avant tout par l'amour, par la parole de Dieu, par la prédication et la charité. C'est vrai tout cela, mais il faut comprendre que le royaume de Dieu n'est pas un lieu précis sur la terre, c'est avant tout une communauté d'âme et ces âmes se font attaquer par le moyen des armes. Je ne parle pas de leur corps, mais bien de leurs âmes. Lorsque l'ennemi prend les armes pour étendre un règne où on impose le péché, l'idolâtrie, la débauche au plus faible d'entre nous. La prière et la prédication ne suffisent plus par elle-même, elle doit se joindre à un effort de guerre afin de repousser cette attaque armée. La prière aiguise l'épée et le talent du soldat pour combattre ceux qui défendent et propage le péché. Là, je ne parle pas de révolte ou de guerre de conquête, mais bien d'une guerre salutaire pour sauver les âmes, car oui on peut commettre un péché sous la force de la violence et c'est avec violence qu'il faut résister même si cela peut entrainer la mort de l'adversaire. Le but n'est pas de tuer pour le plaisir ou par esprit de vengeance et de haine, mais bien de tuer pour sauver son âme. Il faut toujours regarder le motif de nos actions.
"La France c'est le ciel"
Avatar de l’utilisateur
Léon XIV
Site Admin
 
Message(s) : 165
Inscription : 05 Mai 2010, 17:48

Re: Quand la violence devient nécessaire

Message par petite souris » 26 Avr 2012, 14:16

Quand la violance devient necesaire....... Cela devient-il considere dans l'optique de: "donne un education Chretiene aux enfants tout en les battants???? Les forcer a croire que le geste commit sur leurs personnes est donner par amour...... Qui, n'est autre qu'un abus, dependant les circonstences, du moment presents, ou la "correction" devient nessecaire dans l'optique du visionement personel d'individus, devenant physiques et sourtout morale????? Qu'une fausse amitier de la part du "messager de Dieu" qui s'en prend a la creation de Dieu pour interposer ses propres croyances???? Infliger par une soi disante bontee, qui va, jusqu'a utiliser la force "????? Par le moyens, de beaux sermons, pratiques religieuses, ou ocultes, cela, pour justifier les manques de patience?????? Ou, cela devient-il une porte de sortie, tout simplement, qui justifie en "bonne concience", tout ces meme individus, qui, la plupart du temps, denie le vraie probleme personel de leurs comportement????
petite souris
 
Message(s) : 99
Inscription : 31 Déc 2011, 19:19

Re: Quand la violence devient nécessaire

Message par Léon XIV » 30 Avr 2012, 13:53

petite souris a écrit :Quand la violance devient necesaire....... Cela devient-il considere dans l'optique de: "donne un education Chretiene aux enfants tout en les battants???? Les forcer a croire que le geste commit sur leurs personnes est donner par amour...... Qui, n'est autre qu'un abus, dependant les circonstences, du moment presents, ou la "correction" devient nessecaire dans l'optique du visionement personel d'individus, devenant physiques et sourtout morale????? Qu'une fausse amitier de la part du "messager de Dieu" qui s'en prend a la creation de Dieu pour interposer ses propres croyances???? Infliger par une soi disante bontee, qui va, jusqu'a utiliser la force "????? Par le moyens, de beaux sermons, pratiques religieuses, ou ocultes, cela, pour justifier les manques de patience?????? Ou, cela devient-il une porte de sortie, tout simplement, qui justifie en "bonne concience", tout ces meme individus, qui, la plupart du temps, denie le vraie probleme personel de leurs comportement????


Cela ne sert à rien de sous-entendre dans vos questions des choses que je n'ai pas écrit plus haut.
"La France c'est le ciel"
Avatar de l’utilisateur
Léon XIV
Site Admin
 
Message(s) : 165
Inscription : 05 Mai 2010, 17:48

Re: Quand la violence devient nécessaire

Message par petite souris » 12 Mai 2012, 02:53

Que voulez-vous me dire par "sous-entendre"?????? Sachez que tout mots et dictas ont une ame...... Car, la personne qui est le recipiant de nos dire et dictas, qui pend le temps d'ecouter, de comprendre, elle a une ame qui possede aussi toute ces falcutees, libertee, et voila, le previlege de choisir, ce que l'on appelle le phenomene de "L'INTERPRATATION." Cela, peut-etre une interpretation, qui, n'est pas directement relier et meme n'a aucunne relation entre "L'INTERPRETATION DE L'INDIVIDUEL QUI RECOIT L'INFORMATION DONNEE PAR LE MESSAGER" mais, qui malheureusement, fait son chemin, et rien ne peut y faire..... Une fois les mots et dictas prononcees, cela devient or de controle, qui, peut cree une harmonie, aussi bien le chaos, ou la guerre. Jesus, ne s'est pas pris au enfants, mais bien a des adults, lorsqu'il chassa les vendeurs du temple..... Jesus a aussi dit "Si vous ne devenez comme des petits enfants vous n'entrerer pas dans le royaume de Dieu" D'ou vient la violence????? Qu'elle la source de la violence??????? La violence peut=etre cree par l'effet d'impulsion, aussi, grace a une INTERPRETATION MAL COMPRISE, OU ERRONNEE........
petite souris
 
Message(s) : 99
Inscription : 31 Déc 2011, 19:19

Re: Quand la violence devient nécessaire

Message par Léon XIV » 12 Mai 2012, 15:52

petite souris a écrit :Que voulez-vous me dire par "sous-entendre"?????? Sachez que tout mots et dictas ont une ame...... Car, la personne qui est le recipiant de nos dire et dictas, qui pend le temps d'ecouter, de comprendre, elle a une ame qui possede aussi toute ces falcutees, libertee, et voila, le previlege de choisir, ce que l'on appelle le phenomene de "L'INTERPRATATION." Cela, peut-etre une interpretation, qui, n'est pas directement relier et meme n'a aucunne relation entre "L'INTERPRETATION DE L'INDIVIDUEL QUI RECOIT L'INFORMATION DONNEE PAR LE MESSAGER" mais, qui malheureusement, fait son chemin, et rien ne peut y faire..... Une fois les mots et dictas prononcees, cela devient or de controle, qui, peut cree une harmonie, aussi bien le chaos, ou la guerre. Jesus, ne s'est pas pris au enfants, mais bien a des adults, lorsqu'il chassa les vendeurs du temple..... Jesus a aussi dit "Si vous ne devenez comme des petits enfants vous n'entrerer pas dans le royaume de Dieu" D'ou vient la violence????? Qu'elle la source de la violence??????? La violence peut=etre cree par l'effet d'impulsion, aussi, grace a une INTERPRETATION MAL COMPRISE, OU ERRONNEE........


Votre réplique est un peu désordonné, vous devriez prier Dieu afin de savoir ce qu'il en pense.
"La France c'est le ciel"
Avatar de l’utilisateur
Léon XIV
Site Admin
 
Message(s) : 165
Inscription : 05 Mai 2010, 17:48


Retour vers Doctrine de l'Église

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron