Je ne suis pas sédévacantiste

Un forum pour ceux qui cherchent le véritable successeur de St-Pierre, soit le vicaire de Jésus-Christ.
Un forum pour ceux qui considère que la chaire de Pierre n'est plus à Rome.

Je ne suis pas sédévacantiste

Message par Léon XIV » 13 Juil 2011, 11:21

"La France c'est le ciel"
Avatar de l’utilisateur
Léon XIV
Site Admin
 
Message(s) : 165
Inscription : 05 Mai 2010, 17:48

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par abbé moron » 11 Août 2011, 22:47

Que faut-il penser de la prière œcuménique d'Assise ? Est-ce une hérésie ? Le Salut est-il universel, comme le laisse à penser Ratzinger, ou est il exclusif à la foi catholique ?
Serviteur des autels du Seigneur depuis très longtemps.
abbé moron
 
Message(s) : 10
Inscription : 13 Mai 2011, 21:03

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par Léon XIV » 22 Août 2011, 07:55

abbé moron a écrit :Que faut-il penser de la prière œcuménique d'Assise ? Est-ce une hérésie ? Le Salut est-il universel, comme le laisse à penser Ratzinger, ou est il exclusif à la foi catholique ?


La foi est toujours catholique et nous permet de nous unir à Dieu plus profondément, mais il n'y a pas que la Foi qui sauve, mais aussi la charité et les autres vertus. On peut très bien aller au ciel sans avoir la Foi. D'ailleurs, Saint Paul dira lui-même que la charité est plus grande que la Foi.

"Maintenant ces trois choses demeurent: la foi, l'espérance et la charité; mais la plus grande est la charité."1 Corinthiens 13,13

Connaître la vérité qu'est la Foi sans la mettre en pratique ne nous procure pas l'assurance d'aller au ciel. L'humilité est plus importante que les vérités qu'on détient. Sachez qu'il y a des âmes en enfer qui avait la Foi, mais qui sont désormais en enfer car il n'avait pas l'humilité. La Foi est un don gratuit comme la vue, mais cela ne signifie pas que l'aveugle de naissance est un pécheur à cause de son aveuglement. Un aveugle peut très bien être humble et charitable envers son prochain sans avoir la vue.

L'erreur de l’œcuménisme est de croire que la Foi est partout et que tous la possède peu importe les croyances. On ne peut pas prétendre avoir la Foi lorsqu'on n'est pas catholique dans ses croyances. Il y a beaucoup d'aveugles qui prétende voir.
"La France c'est le ciel"
Avatar de l’utilisateur
Léon XIV
Site Admin
 
Message(s) : 165
Inscription : 05 Mai 2010, 17:48

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par abbé moron » 28 Août 2011, 13:41

Je vous remercie de m'avoir répondu. J'apprécie l'intelligence de vos propos.

Vous avez parlé de l'enfer. Or, bien que nous sommes tous d'accord qu'il n'est que justice que les pécheurs impénitents soient châtiés, quelle représentation devrions-nous nous faire de cet enfer ? L'Église conciliaire laisse entendre qu'il n'y a pas de purgatoire..?! Comment cela est-il conciliable avec l'économie du Salut ?
Serviteur des autels du Seigneur depuis très longtemps.
abbé moron
 
Message(s) : 10
Inscription : 13 Mai 2011, 21:03

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par Léon XIV » 30 Août 2011, 16:49

abbé moron a écrit :Je vous remercie de m'avoir répondu. J'apprécie l'intelligence de vos propos.

Vous avez parlé de l'enfer. Or, bien que nous sommes tous d'accord qu'il n'est que justice que les pécheurs impénitents soient châtiés, quelle représentation devrions-nous nous faire de cet enfer ? L'Église conciliaire laisse entendre qu'il n'y a pas de purgatoire..?! Comment cela est-il conciliable avec l'économie du Salut ?


Le pécheur est effectivement châtiés pour ses péchés sur terre ou au purgatoire afin de susciter en lui le repentir. Le purgatoire existe pour nous donner une seconde chance d'expier nos fautes, mais cette purification ne procure aucun mérite supplémentaire au paradis. La justice de Dieu demande réparation au purgatoire et la miséricorde de Dieu adoucit cette même justice par la souffrance afin de nous éviter l'enfer.

L'enfer est surtout pour ceux qui en face de la vérité, la rejette en connaissance de cause et refuse de la mettre en pratique. Dieu préfère nous cacher la vérité que de nous voir pécher dans la lumière. L'enfer c'est principalement l'absence de Dieu et l'enfer commence parfois sur terre car sachez que la mort n'est pas le commencement d'un jugement divin, nous pouvons débuter notre sentence dès notre vivant. Il y a plusieurs personnes qui sont déjà jugé par Dieu comme étant damné alors qu'il sont encore bien vivant.
"La France c'est le ciel"
Avatar de l’utilisateur
Léon XIV
Site Admin
 
Message(s) : 165
Inscription : 05 Mai 2010, 17:48

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par abbé moron » 20 Sep 2011, 20:46

Y aurait-il une Église visible et une autre invisible ? Faut-il remettre en question l'enseignement de Rome ? Que pensez-vous des allégations du Cardinal Siri ? Bref, où est la Voie de l'Esprit-Saint ?
Serviteur des autels du Seigneur depuis très longtemps.
abbé moron
 
Message(s) : 10
Inscription : 13 Mai 2011, 21:03

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par Léon XIV » 24 Sep 2011, 09:56

abbé moron a écrit :Y aurait-il une Église visible et une autre invisible ? Faut-il remettre en question l'enseignement de Rome ? Que pensez-vous des allégations du Cardinal Siri ? Bref, où est la Voie de l'Esprit-Saint ?


Non, il n'y a pas d'Église invisible, l'Église est toujours visible car la partie visible de l'Église repose toujours sur l'existence du successeur de Pierre. Cependant, lorsque la partie visible de l'Église n'est représenté que par une ou très peu de personnes, l'Église devient alors imperceptible.

L'institution Romaine bien que très visible n'est pas l'Église catholique, mais qu'un contenant vidé de son contenu comme un corps physique sans âme. Une façade en ruine.
Donc, à partir du moment où cette institution n'est plus catholique, alors il faut remettre en question ses enseignements, il est même préférable d'ignorer cette institution comme si elle n'existait pas, au même titre que toutes les autres fausse religions de la terre.

Pour ce qui est du Cardinal Siri, le simple fait qu'il n'est laissé aucun successeur après sa mort prouve en soi qu'il n'a jamais été un successeur de Pierre car l'indéfectibilité de l'Église est dépendante de l'existence même d'un successeur de Pierre.

La voie à suivre de l'Esprit-Saint est différente d'une personne à l'autre selon les prédispositions du cœur à faire la volonté de Dieu.
Dieu n'impose jamais la vérité et encore moins sa mise en pratique.
Nous pouvons toujours approfondir notre conversion et plus profonde est cette conversion chez une personne, plus celle-ci est prédisposé à me suivre car en tant que successeur de Pierre, je suis le dépositaire de la Foi et comme Jésus, je suis la porte des brebis. Aucune personne ne peut entrer au paradis sans croire les vérités que j'enseigne infailliblement sur ce présent forum ainsi que dans mes vidéos conférence.

"Je suis le bon pasteur, et Je connais Mes brebis, et Mes brebis Me connaissent, comme le Père Me connaît et que Je connais le Père; et Je donne Ma vie pour Mes brebis. J'ai encore d'autres brebis, qui ne sont pas de cette bergerie; celles-là aussi, il faut que Je les amène, et elles écouteront Ma voix, et il n'y aura qu'une seule bergerie et qu'un seul pasteur." Jean 10,14-16
"La France c'est le ciel"
Avatar de l’utilisateur
Léon XIV
Site Admin
 
Message(s) : 165
Inscription : 05 Mai 2010, 17:48

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par abbé moron » 04 Oct 2011, 18:46

Comment présenteriez-vous l'idée du Royaume de France ? L'utilisez-vous comme métaphore parabolique ou y voyez-vous un réel projet 'politique' ? Grâce à Clovis, on connait la France comme la fille ainée de l'Église...fille qui s'est montré parfois très rebelle ! Car si Jéhanne d'Arc est une illustration tangible du dessein de Dieu dans l'histoire de la France, il ne faut pas oublier le gallicanisme, la révolution, la loi de 1905 !
Serviteur des autels du Seigneur depuis très longtemps.
abbé moron
 
Message(s) : 10
Inscription : 13 Mai 2011, 21:03

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par Léon XIV » 05 Oct 2011, 08:00

abbé moron a écrit :Comment présenteriez-vous l'idée du Royaume de France ? L'utilisez-vous comme métaphore parabolique ou y voyez-vous un réel projet 'politique' ? Grâce à Clovis, on connait la France comme la fille ainée de l'Église...fille qui s'est montré parfois très rebelle ! Car si Jéhanne d'Arc est une illustration tangible du dessein de Dieu dans l'histoire de la France, il ne faut pas oublier le gallicanisme, la révolution, la loi de 1905 !


Vous devez faire la distinction entre la France de Saint Jeanne d'Arc et la soi-disant République française. On y retrouve deux nations bien distincte. La république a usurpé l'identité française, elle prétend être la France alors qu'elle ne l'est pas en réalité. Le projet politique est de faire renaître la France avec ce qui est encore Français au sein de la république et ce qui est encore Français au sein de la république est catholique. La vraie France est dissimulé, défiguré voir même éclipsé par la république. C'est pour cette raison que la révolution de 1789 n'est pas française, ni la loi de 1905.

Pour ce qui est du gallicanisme, son erreur est d'avoir dissocier la France de l'Église, alors qu'ils sont inséparable. Cependant, il est aussi une erreur de dissocier l'Église de la France, car la France et l'Église ne font qu'un seul et même royaume. La France et l'Église sont une et même nation.

Il faut comprendre que la vraie France est sorti du sein de l'Église au moment du baptême de Clovis et que cette France aspire à s'étendre à l'ensemble de l'Église Catholique de tel sorte que devenir Français fait parti de notre conversion à tous autant que de devenir catholique. C'est en cela que réside le projet politique que je propose ici et c'est pour cette raison que je suis à la fois Roi de France et successeur de Pierre. La succession royale de la France a rejoint en ma personne la succession apostolique de Saint Pierre d'où provient d'ailleurs l'expression de "souverain-pontife".

L'Église Catholique aspire à l'unité depuis sa fondation, mais l'unité ne réside pas dans la diversité culturelle mais dans l'homogénéité culturelle. Il n'y a qu'un seul royaume de Dieu et prétendre qu'il y a plusieurs royaumes de Dieu différent pour chaque nation différente de cette terre est une hérésie contre la doctrine. Le plus ironique pour les romains incrédule d'aujourd'hui c'est que plusieurs Papes ont déjà affirmé que la France est le royaume de Dieu, mais aucun Pape a affirmé qu'un autre pays l'était, ni même l’Italie.
"La France c'est le ciel"
Avatar de l’utilisateur
Léon XIV
Site Admin
 
Message(s) : 165
Inscription : 05 Mai 2010, 17:48

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par abbé moron » 22 Oct 2011, 18:59

Comment voyez vous l'évangélisation ? Doit-on compter sur une Église institutionnelle, ou sur une Église de l'ombre, comme au temps des premiers siècles ? Est-ce que l'espace internet est les catacombes de jadis ? D'ailleurs, exercez-vous votre pontificat ailleurs qu'en ligne ? Officiez-vous avec les fidèles ?
Serviteur des autels du Seigneur depuis très longtemps.
abbé moron
 
Message(s) : 10
Inscription : 13 Mai 2011, 21:03

Suivant

Retour vers Doctrine de l'Église

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

cron