Je ne suis pas sédévacantiste

Un forum pour ceux qui cherchent le véritable successeur de St-Pierre, soit le vicaire de Jésus-Christ.
Un forum pour ceux qui considère que la chaire de Pierre n'est plus à Rome.

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par abbé moron » 22 Oct 2011, 19:23

L'Église s'est toujours placée comme 'médiatrice' dans l'économie du Salut, et, inspirée de l'Esprit-Saint, a promulgué l'Enchiridion où sont consigné les conditions et termes relatifs aux indulgences. Croyez-vous qu'en matière de rémission, la Pénitencerie Apostolique puisse vraiment 'quantifier' rigoureusement une 'bourse du péché', ou devrait-on plutôt se concentrer davantage sur une démarche pénitentielle conforme au sacrement de la réconciliation mais plus personnelle dans l'expression de sa foi ? En somme, considérant notre état de pécheur, quelle est la meilleure façon de s'assurer de la rémission de nos fautes ? Merci. J'apprécie le sérieux de vos réponses.
Serviteur des autels du Seigneur depuis très longtemps.
abbé moron
 
Message(s) : 10
Inscription : 13 Mai 2011, 21:03

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par Léon XIV » 23 Oct 2011, 11:18

abbé moron a écrit :Comment voyez vous l'évangélisation ? Doit-on compter sur une Église institutionnelle, ou sur une Église de l'ombre, comme au temps des premiers siècles ? Est-ce que l'espace internet est les catacombes de jadis ? D'ailleurs, exercez-vous votre pontificat ailleurs qu'en ligne ? Officiez-vous avec les fidèles ?


L'Église est entré dans sa phase d'éclypse total, alors je suis comme un berger sans brebis et cela depuis mon expulsion de la communauté de mon prédécesseur Grégoire XVII. Cette vérité révélé qui affirme que le royaume de Dieu est français fut pour eux une vérité trop lourde à porter et lorsqu'on rejette une vérité, on finit souvent par rejeter son messager et son porteur que je suis. Alors, présentement, je continu l'oeuvre de Dieu seul dans la Foi avec le peu de moyen que j'ai à ma disposition.

Pour ce qui est de l'internet, c'est probablement le seul espace de liberté qui permet à l'Église de s'exprimer librement sans subir la censure des médias traditionnels et c'est aussi un espace qui me permet de rejoindre beaucoup de personnes en peu de temps. Je me promène sur le web d'un forum de discussion à l'autre pour faire entendre la parole de Dieu comme un apôtre itinérant d'autrefois qui voyage de ville en ville tout en enseignant dans l'espace public. Dans les premiers siècles de l'Église, les médias de masse n'existait pas et très peu de fidèle avait vu de leur vivant le Pape. Dans le passé, certaine communauté éloigné pouvait même apprendre l'existence d'un nouveau Pape plusieurs mois après son élection et cela n'était pas un obstacle à leur Foi. Aujourd'hui, c'est le contraire, on de la difficulté à croire sans voir. L'Église est présentement dans l'ombre parcequ'elle n'a pas de visibilité médiatique, tout simplement.

La manière que j'envisage l'Église de demain, c'est une église où son gouvernement ressemblerait plus à un monastère et où les membres du clergé serait des moines. Chaque diocèse et chaque presbytère devrait prendre cette direction monastique, je crois même que c'est désormais la fin du prêtre séculier, l'ordination ne sera donné qu'à des moines. Tout sera remplacé par des moines.
"La France c'est le ciel"
Avatar de l’utilisateur
Léon XIV
Site Admin
 
Message(s) : 165
Inscription : 05 Mai 2010, 17:48

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par abbé moron » 28 Juin 2012, 22:12

Je n'entends plus parler de vous ! Êtes-vous en retraite ? En récollection ? Où en sont les plans de la ré-évangélisation et de l'avènement du royaume de France ? Cordialement, l'Abbé Alcide Moron.
Serviteur des autels du Seigneur depuis très longtemps.
abbé moron
 
Message(s) : 10
Inscription : 13 Mai 2011, 21:03

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par Léon XIV » 08 Juil 2012, 10:53

abbé moron a écrit :Je n'entends plus parler de vous ! Êtes-vous en retraite ? En récollection ? Où en sont les plans de la ré-évangélisation et de l'avènement du royaume de France ? Cordialement, l'Abbé Alcide Moron.


Un message qu'on porte seul n'a pas autant de résonance que lorsqu'on est plusieurs à le porter.

Dieu n'imposera pas la vérité, il patiente et sommeil dans l'attente qu'on s'intéresse à nouveau à ce qui le préoccupe.
Il ne forcera pas les chose.

La grâce de la Foi ne descend que dans les âmes sincères qui font pénitence et qui prie.
"La France c'est le ciel"
Avatar de l’utilisateur
Léon XIV
Site Admin
 
Message(s) : 165
Inscription : 05 Mai 2010, 17:48

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par abbé moron » 14 Sep 2012, 20:03

À la lumière de ce qui se passe dans le monde musulman, comment voyez vous le rôle des catholiques ? Ne devrions nous pas aller en paix au devant d'eux et célébrer ce qui nous rassemble, soit le Dieu Unique ? Quelle attitude devons-nous avoir envers les autres religions ? Comment prétendre que nous avons le monopole de la Révélation ?
Serviteur des autels du Seigneur depuis très longtemps.
abbé moron
 
Message(s) : 10
Inscription : 13 Mai 2011, 21:03

Re: Je ne suis pas sédévacantiste

Message par Léon XIV » 17 Sep 2012, 09:51

abbé moron a écrit :À la lumière de ce qui se passe dans le monde musulman, comment voyez vous le rôle des catholiques ? Ne devrions nous pas aller en paix au devant d'eux et célébrer ce qui nous rassemble, soit le Dieu Unique ? Quelle attitude devons-nous avoir envers les autres religions ? Comment prétendre que nous avons le monopole de la Révélation ?


« Pensez-vous que je sois venu donner la paix sur la terre? Non point, vous dis-je, mais bien la division. Car, désormais, cinq dans une maison seront divisés : trois contre deux, et deux contre trois. Ils seront divisés : père contre fils et fils contre père, mère contre fille et fille contre la mère, belle-mère contre sa belle-fille et belle-fille contre la belle-mère. » Luc 12,51-53

Le rôle de l'Église n'a pas comme objectif de répandre la paix entre ceux qui sont divisé.
On ne peut pas répandre la paix auprès de ceux qui ne partage pas la même religion que nous, surtout lorsqu'ils sont des centaines de millions.
Les différences idéologiques seront toujours à l'origine de nos conflits. Les contraires ne s'attire pas.

Ensuite, il est faux de croire que Allah est un vrai Dieu. Allah est autant une fausse divinité que pouvait l'être Zeus, Aphrodite et Athéna pour les païens des premiers siècles. Le démon a souvent tendance à se travestir en divinité pour tromper les gens, car il aime qu'on soit en adoration devant lui à la place de Dieu.

Le rôle de l'Église est de dire la vérité tel qu'elle est et cela même si elle peut heurter les croyances de certaines personnes, alors notre manière de dire la vérité doit-être douce, patiente, sincère et indulgente. C'est l'amour du prochain qui doit porter notre désir à les convertir et non le désir d'avoir raison sur eux, c'est pour cette raison qu'il faut apprendre à se faire plus humble que la personne qui est dans l'erreur. Ensuite, si cette personne résiste trop à notre charité de vouloir les détourner de l'erreur, il ne faut pas insister et se contenter de prier pour elle.

La vertu est plus importante que la révélation et cela même si on est plus près de la vérité que son prochain.
"La France c'est le ciel"
Avatar de l’utilisateur
Léon XIV
Site Admin
 
Message(s) : 165
Inscription : 05 Mai 2010, 17:48

Précédent

Retour vers Doctrine de l'Église

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron